Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

La Fin de l'Eternité



Article rédigé par le 01/05/2013
Lu 1715 fois


TAGS : Isaac Asimov


La Fin de l'Eternité
L'Éternité veille sur vous ! L'Éternité modifie le passé pour le bien de l'Humanité. Elle élimine les inventions dangereuses, avant même qu'elles n'aient été imaginées, et supprime dans l'œuf les apprentis tyrans.

Andrew Harlan est un Eternel, chargé d'empêcher l'invention de la bombe atomique au XXe siècle. Au cours de sa mission, il rencontre la mystérieuse Noÿs Lambent. Cette dernière l'incite à comprendre que l'Éternité, en annihilant tout droit à l'erreur, finira par paralyser l'évolution de l'espèce humaine. Faut-il détruire l'Eternité ? Qui est réellement Noÿs Lambent ?

De 1945 au XXIVe siècle, une véritable guerre temporelle éclate, opposant un homme aveuglé par l'amour et une communauté toute-puissante. Avec ce roman, Isaac Asimov s'offre le plus inattendu des préludes au cycle de Fondation.


Fiche de lecture

L'histoire entre Noÿs et Andrew est, somme toute, assez banale : celle d'un homme amoureux qui fera tout pour sa belle. C'est le décor qui est extraordinaire. La trame de ce roman est tout simplement vertigineuse. Dans son style clair, concis et précis, Isaac Asimov nous balade à travers les éons, et même au-delà du temps. Car l'Eternité n'est pas dans le temps, mais au-delà, et elle a sa propre logique causale. Ce n'est donc pas un roman qu'on lit pour son histoire mais plutôt pour son contexte.

Certains voient dans « La Fin de l'Eternité » un prélude à « Fondation ». Il est vrai que les méthodes utilisées par les Eternels sont parfois proches de celles de la psycho-histoire. Ils savent comment obtenir les meilleurs effets globaux avec la cause la plus petite et banale possible. Mais je suis malgré tout réticent à le classer dans le méga-cycle « Robots-Fondation ». Je le vois plutôt comme une variation originale sur le même thème.


Maestro *
A bord du Galion, j'occupe la fonction de naturaliste. J'observe, j'analyse et quand mes petits... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com