Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

L'Homme qui valait trois Milliards

5 saisons | 99 épisodes | 6 téléfilms



Article rédigé par le 17/06/2013
Lu 565 fois




L'Homme qui valait trois Milliards
« Steve Austin, astronaute. Un homme tout juste vivant… Messieurs, nous pouvons le reconstruire. Nous en avons la possibilité technique. Nous sommes capables de donner naissance au premier homme bionique. Steven Austin deviendra cet homme. Il sera supérieur à ce qu’il était avant. Plus fort, plus rapide ; en un mot : le meilleur. »

Ces quelques phrases, qui résonnent encore et toujours dans la mémoire collective, résument bien la base de l’histoire. Ancien astronaute devenu pilote d’essai à l’US Air Force, le colonel Steve Austin est victime d’un grave accident aux commandes d’un prototype. Candidat involontaire pour une première expérience visant à remplacer une partie du corps humain par des prothèses bioniques (prononcé bizarrement « bi-yoyo-nique » dans la version française), il se retrouve doté d’un bras lui donnant une force surhumaine et de jambes pour courir à une vitesse phénoménale. De plus, son œil gauche, tout aussi artificiel, lui permet de zoomer et de voir de nuit. Après avoir d’abord très mal vécu ce traitement, il finit par s’y faire et entre dans les services secrets américains, dans une section spéciale de la CIA : l’OSI, dirigée par Oscar Goldman. Ce dernier l’envoie sur les missions les plus dangereuses, tout en partageant une solide amitié avec son agent.

Steve Austin affronte ainsi toutes sortes d’adversaires : agents de l’Est (on est en pleine Guerre Froide), savants fous, dictateurs, chefs de la Pègre et même Big Foot (le pendant américain du Yéti) ! Parfois, il est là pour venir en aide, qu’il s’agisse d’un nouvel homme bionique incapable de gérer son nouvel état, un pilote japonais échoué sur une île et croyant que la 2e Guerre Mondiale n’est pas finie, etc.

Anecdotes autour de la série

L’OSI (Office of Scientific Intelligence), les services secrets pour lesquels travaille Steve Austin, a réellement existé. Il s’agissait d’une division de la CIA, qui fut ensuite intégrée dans le « Directorate of Science and Technology », chargé d’appliquer les technologies de pointe aux activités de l’Agence.

Les images de l’accident aérien montrées dans le générique sont celles d’un vrai crash d’avion, datant de 1967, au cours duquel le pilote – du nom de Bruce Peterson – survécut tout en perdant un œil. Peterson allait d’ailleurs souvent se plaindre de revoir régulièrement cette scène traumatisante à la télévision.

Série dérivée

L'Homme qui valait trois Milliards
L’histoire laisse aussi la place à la romance. Austin est un fieffé séducteur, mais c’est surtout en retrouvant Jaimie Sommers, l’amie de son enfance, qu’il laisse s’exprimer ses sentiments. Malheureusement, Jaimie est à son tour victime d’un accident (de parachute, en l’occurrence), ce qui oblige le Docteur Rudy Wells, créateur de la bionique, à « l’améliorer » également. Mais le corps de la jeune femme rejette les implants bioniques et elle finit par mourir sur la table d’opération.

Une conclusion qui choque tellement les fans que ceux-ci écrivent en masse pour voir revenir Jaimie Sommers, obligeant les scénaristes à trouver une astuce tirée par les cheveux pour y parvenir. Mais une vie de couple serait une entrave pour les aventures de leur héros : ressuscitée, la jeune femme a perdu la mémoire, s’éloigne de Steve et devient, à son tour, agente secrète dans sa propre série, « Super Jaimie ».

Retour

Plusieurs années après la fin de leur série respective (1978 dans les deux cas), Steve Austin et Jaimie Sommers font leur retour à l’écran, lors de 3 téléfilms. Les 2 premiers téléfilms sont des tentatives manquées de lancer des séries dérivées centrées sur de nouveaux agents bioniques, dont l’un qui voit les quasi-débuts de Sandra Bullock. Le 3e et dernier téléfilm offre la conclusion définitive dont tous les fans rêvaient : le mariage de Steve et Jaimie.


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Commentaires

1.Posté par Frédéric VASSEUR le 17/06/2013 21:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

FredV
* nostalgie *

Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com