Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

L'Etoile et le Fouet



Article rédigé par le 15/07/2012
Lu 324 fois




L'Etoile et le Fouet
Les couloirs calibans permettent de voyager presque instantanément entre les étoiles. Mais quelque chose se détraque. Tous ceux qui les ont récemment empruntés perdent la mémoire ou encore disparaissent dans le néant. L'ennui, c'est que personne ne sait comment fonctionnent exactement les couloirs calibans. Et, bien entendu, c'est Jorj X. McKie, saboteur extraordinaire, qui va être chargé de découvrir ce qui se passe. Et de sauver les civilisations interstellaires. Comment communiquer avec les dieux ? Avec un être si puissant qu'il semble appartenir à un autre univers, que les hommes ne sont guère pour lui que des flammes de bougie oscillant dans la nuit... Mais dont il peut tomber amoureux. Avec son génie habituel, Frank Herbert, l'auteur de Dune, s'attaque ici dans son roman le plus étrange, magistralement traduit par Guy Abadia, au problème central de toute société et de toute littérature, celui de la communication.

Note

Cette nouvelle édition Robert Laffont (2002), complétée, est la première en France conforme au texte définitif établi par Frank Herbert.

Fiche de lecture

Un livre bizarre, étrange, parfois à la limite du compréhensible (mais plus toutefois que "Destination vide", du même auteur), mais aussi fascinant, et longtemps un de mes livres favoris, même s'il y a désormais longtemps que je ne l'ai relu. Il traite de la difficulté de compréhension entre deux êtres qui n'ont rien en commun, le tout sur fond d'aventures, de risque de fin du monde, d'univers de la co-sentience peuplé d'êtres plus étranges les uns que les autres, et d'une fanatique du fouet. Mais pour moi, il parle surtout de communication. Difficile d'en raconter quelque chose... il faut juste le lire.

C'est également le premier tome du cycle des saboteurs (avec "Dosadi" et deux nouvelles, il n'y en a malheureusement pas d'autres), dans l'univers de la co-sentience. Le Bureau des Saboteurs est un bureau gouvernemental dont le but est d'empêcher l'administration de fonctionner trop efficacement en sabotant un peu tout et n'importe quoi, y compris eux-mêmes. Quant aux espèces qui peuplent cet univers... on trouve en particulier les Pan Spechis, race regroupée par groupe de cinq individus dont l'égo passe de l'un à l'autre, les Gowatchins, race batracienne passionnée de juridiction, dont le système est totalement inversé (puisqu'il ne faut pas être reconnu innocent sous peine de mort), et Jorj X McKie, Saboteur extraordinaire.

Bref... un univers sens dessus dessous, auquel il ne fallait rien moins que Frank Herbert pour donner un sens.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com