Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Interview de Sylvie Kaufhold

Par Koyolite Tseila



Article rédigé par le 23/09/2012
Lu 697 fois




"Je commence à imaginer le monde dans lequel se déroule l’histoire et ensuite les idées se mettent en place. Parfois le monde en question naît d’un dessin; je gribouille beaucoup."
Sylvie Kaufhold
Sylvie Kaufhold

Bonjour. Qui êtes-vous ? Présentez-vous svp à nos lecteurs/visiteurs.

Bonjour, je me nomme Sylvie Kaufhold et j’écris pour des histoires fantasy pour un public de collège. Mon premier roman « Le Monde d’Allia » a été édité l’an dernier chez Oslo éditions et quatre nouveaux projets sont en cours, dont 3 signés.

Comment vous viennent les idées pour écrire ?

Voilà une question toute simple et pourtant il m’est très difficile d’y répondre. Je commence à imaginer le monde dans lequel se déroule l’histoire et ensuite les idées se mettent en place. Parfois le monde en question naît d’un dessin (je gribouille beaucoup).

Comment écrivez-vous ? A quel rythme, dans quel cadre ?

Comme l’écriture n’est pas mon métier principal (je suis prof et je suis maman), j’ai peu de temps à y consacrer. J’écris par phase, principalement en vacances. Dans ces phases d’écriture en revanche j’écris de façon intensive, parfois un chapitre par jour.

Comment construisez-vous votre histoire, votre récit ?

Comme je l’ai déjà dit, je construis mes histoires en fonction des mondes que j’invente. Une fois les territoires en place, je crée des peuples et ils se mettent à vivre ! (rires)

Autoédition ou éditeur ? Quel est votre avis sur la question ? Que choisir, pour bien débuter ?

Sans hésitation aucune éditeur. Ce n’est pas simple de se faire accepter (bien que dans mon cas tout soit allé très vite) mais les autres méthodes sont bien trop risquées. L’autoédition est un énorme travail très peu reconnu et l’édition à compte d’auteur est une arnaque. Il faut savoir être patient et être critique par rapport à son propre travail pour s’améliorer et trouver enfin un éditeur. Une fois éditée, on entre rapidement dans le cercle des auteurs (surtout en jeunesse) et on obtient très vite plein de contacts. Particulièrement via la charte des auteurs et illustrateurs jeunesse. Il y règne un esprit d’entre-aide exemplaire.

Avez-vous un conseil particulier à donner à un jeune auteur ou une expérience à partager ?

Commencer par répondre à des appels à texte afin d’augmenter ses chances d’une première parution. Rester critique et ne pas se poser en victime. Il y a des millions de gens qui écrivent et très peu qui sont en fin de compte édités. L’écriture doit rester un plaisir même si la première parution se fait attendre. Et garder courage !

Liens utiles


Source

Photo : avec l'aimable autorisation de l'auteure


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com