Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+
Rss

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Interstellar




Article rédigé par le 18/04/2015
Lu 468 fois



Alors que la vie sur Terre touche à sa fin, un groupe d'explorateurs s'attelle à la mission la plus importante de l'histoire de l'humanité : franchir les limites de notre galaxie pour savoir si l'homme peut vivre sur une autre planète...


Interstellar

Critique du film

« Interstellar » est un film intelligent, qui va bien au-delà de la science-fiction. On est en pleine anticipation, et c’est également une plongée dans des réflexions à caractère métaphysique, et un voyage par un trou de ver aux abords de Saturne en direction d'un univers lointain, une aventure extraordinaire dans l'espace et le temps. Le tout est relevé par une dimension artistique époustouflante. Les images sont belles. 
 
Le film dure environ 3 heures, ce qui peut paraître long, pourtant je ne me suis pas ennuyée une seule minute. Ce n’est pas vraiment le scénario de base qui m’a captivée, mais plutôt les thèmes abordés et leur complexité, les réflexions qui en découlent, les ambiances, le suspense, et le fait de me demander à plusieurs reprises : « Mais où veut en venir le réalisateur ? ». Cette aventure spatiale m’a conduite au cœur des méandres de l’espace-temps, et j’ai adoré.
 
Le scénario est basé sur les travaux de l’astrophysicien américain Kip Thorne. A partir de ses équations, on part dans l’extrapolation, et ce fait pourrait peut-être déranger les terre-à-terre. Mais n’est-ce pas le propre même de la science-fiction que d’ouvrir des portes inconnues pour y apporter un lot de suppositions, et peut-être même en l'occurrence, d'espoir ?
 
A noter encore, parmi les points positifs, certaines scènes marquées par l’influence de Kubrik et de son « Odyssée de l’Espace ».
 
En conclusion, « Interstellar » est un film qui paraîtra peut-être trop long et trop complexe aux yeux de certains téléspectateurs friands de films d’action. Mais pour ma part, je le trouve vraiment sublime, intemporel, envoûtant. Bref, cette superbe réalisation de Christopher Nolan me laisse sans voix.


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Commentaires

1.Posté par Marc Feuermann le 19/11/2014 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un film ambitieux de presque trois heures. Un film qui prétend se hisser au niveau d'un 2001, Odyssée de l'espace.

La Terre se meurt et dans un laboratoire secret, quelques scientifiques de la NASA préparent une mission pour explorer des planètes potentiellement habitables. Ces planètes se trouvent de l'autre côté d'un trou de ver dont une extrémité est apparue près de Saturne. Un premier groupe d'explorateur est déjà parti mais aucun d'entre eux n'est revenu.
Cooper, un ancien pilote de la NASA s'est reconverti en fermier après un crash. Avec son beau-père et ses deux enfants, il cultive du maïs, dernière céréale qui n'a pas encore été anéantie par des germes. Mais une force étrange le pousse vers la base secrète de la NASA. S'agit-il des mêmes extraterrestres qui ont mis en place les trou de ver pour donner une nouvelle chance à l'humanité ?
Va-t-il accepter sa mission et aller à la recherche des explorateurs perdus de l'autre côté de la faille spatio-temporelle, contre l'avis de sa fille Murphy ?

Les images sont belles. Une note particulière pour les étranges robots qui accompagnent les humains dans cette aventure. Je n'avais jamais vu ce concept surprenant auparavant. Mais la bonne surprise s'arrête là. Très vite on se rend compte que le scénario est faiblard, bourré d'approximations et d'invraissemblances. Et plus on avance dans l'histoire, moins ça se tient. On comprend de moins en moins où le film veut en venir. A force de jouer avec (et totalement dénaturer) la relativité d'Einstein, l'histoire fini par devenir totalement invraissemblable (pour ne pas dire incompréhensible). On ajoutera à cela quelques clichés qu'on voit venir gros comme un camion (style le rescapé qui va subitement vouloir tuer ses sauveurs sans raison apparente). En résumé: une énorme déception !

Heureusement, les hamburgers et les bières qui ont suivi ont permis de sauver la soirée entre amis.

2.Posté par Thierry B. le 11/04/2015 14:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ThierryB
Mon avis rejoint assez bien celui de Marc : un gros travail, mais un scénario qui s'essouffle et s'embrouille graduellement des minutes. Dommage ...

3.Posté par Vlana Syl le 20/04/2015 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai également vu le film récemment et mon avis est mitigé. J'ai adoré certaines scènes et certains concepts, mais j'ai trouvé qu'une partie du film était un peu trop hollywoodien dans la forme.

L'idée d'intégrer dans un film le concept de la distorsion temporelle est excellente. Je crois d'ailleurs que ça n'avait jamais été fait au cinéma, en tout cas, pas dans une grosse production. Certaines scènes rappellent également 2001 et c'est bien agréable. L'idée également de cette évolution de l'humanité sur le très long terme est quelque chose qui me plait.

Par contre, j'ai trouvé plusieurs choses qui ont gâché mon plaisir et c'est bien dommage, car le tout était vraiment très prometteur.

4.Posté par luc merlin le 24/04/2015 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce film se rapproche à mon avis plus du livre "2001 Odyssée de l'espace" que du film dont le scénario présente des différences avec l'histoire racontée dans le roman, plus longue et plus riche particulièrement sur sa fin. Les critiques ont souvent considéré que le film était plus réussi que le livre sur le fond et la forme : un chef d'oeuvre cinématographique à coté d'un bon livre de SF. Pour ma part je préfère le livre au film !

C'est pourquoi le coté ambitieux du film "Interstellar" m'apparaît comme positif et j'ai pardonné son manque de clarté et ses insuffisances dans un scénario peu efficace.

5.Posté par Deryn Naythas le 02/08/2015 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah, l'inévitable référence à 2001! Pour ma part, j'ai beaucoup aimé Interstellar, qui développe en effet de bonnes interrogations ainsi qu'une certaine poésie dans les images. J'ai été intéressé par le relationnel entre humains et robots, qui est une norme en train de s'affirmer dans la sf moderne et que nous commençons à vivre réellement. Par rapport à 2001... Les époques sont tellement différentes que j'ai toujours du mal à comparer avec ce bon vieux "c'était mieux avant", le film de Kubrick est un chef-d'oeuvre maîtrisé de bout en bout, avec des longueurs que peu de jeunes cinéphiles doivent pouvoir supporter, tandis qu'Interstellar reste un produit hollywoodien, aussi doué soit Nolan, il est formaté pour notre époque, et malgré un certain lyrisme, il reste marqué par tous les travers du film à gros budget actuel. Cela étant, c'est une oeuvre à découvrir car d'une qualité supérieure à ce qui sort habituellement. Par contre, Interstellar est un film que je ne reverrai pas, ou alors certaines scènes - Tandis que 2001, une fois tous les trois ou quatre ans, je ne m'en lasse pas... c'était mieux avant, finalement :-)

6.Posté par . SOUTH le 27/08/2015 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

South
Un film immersif et très divertissant que j'ai eu plaisir à visionner. Bon, le coup du fantôme est ultra téléphoné mais ça n'atténue pas la jolie balade qui nous est offerte dans l'espace. On sent l'inspiration 2001 avec les longueurs en moins :p. C'est donc beaucoup plus plaisant à regarder.

7.Posté par . MAESTRO le 28/10/2015 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Maestro
Interstellar commence de manière assez inhabituelle pour un film de SF. On est plongé dans les grandes plaines des Etats-Unis, une région à vocation agricole qui semble avoir bien changé. Des catastrophes naturelles poussent l'humanité à la précarité alimentaire, et les états semblent affaiblis. Dans ce contexte,un ingénieur, ancien pilote spatial devenu fermier, tente de survivre avec sa famille dans un monde qui auquel il n'est plus adapté. mais des événements étranges ont lieu, et il va découvrir un secret qui va bouleverser son existence.

Ce film a pas mal de points forts. Le premier, c'est son scénario. Il est bien travaillé, bien écrit et repose sur une série de découvertes et de rebondissements qui s'enchaînent au milieu de scènes d'action ou de réflexion. Le rythme est assez lent, bien loin des blockbusters survitaminés. Il y a de la place pour que l'intelligence du spectateur fasse ses propres hypothèses. Par ailleurs, le film est bien servi par d'excellents acteurs, et des effets spéciaux réussis. Ca nous change des daubes numériques auxquelles ont commençait malheureusement à s'habituer. Je comprends donc l'enthousiasme qui prévaut majoritairement dans la presse et le bouche-à-oreille.

Mais ce film a malheureusement aussi des défauts. Je ne vais pas chicaner sur les incohérences scientifiques. Ce serait de mauvais goût car on sent qu'il y a un effort à ce niveau pour garder un niveau correct. Et puis, il faut bien que le film vive. Le problème se situe plutôt au niveau de la rapidité de transition entre certains chapitres du film. Par exemple, il me semble que les héros comprennent un peu trop vite le message de la bibliothèque, et ce sans explications pour le spectateur. Autre exemple, comment la NASA peut-elle passer aussi vite de "halte là" à "on vous engage". C'est trop facile ! J'avoue que ça m'a énervé. Et le point le plus dur à avaler c'est "l'amour transcende les dimensions". Métaphoriquement, ça peut passer. mais en faire un principe métaphysique qui va aider le héros à s'en sortir, c'est trop pour moi.

Au final, j'en retire un bonne impression, c'est un bon film, mais j'ai des regrets. Il manque quelques scènes de transition, surtout au début, qui auraient pu être compensées par la suppression de certaines longueurs. Et le film se perd à la fin dans des considérations pseudo-philosophiques inutiles. Ce bon film ne pourra donc pas prétendre au statut de chef d'oeuvre. Et s'il tend vers 2001 il n'en a pas la hauteur....

8.Posté par Frédéric VASSEUR le 10/05/2016 16:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

FredV
J'ai vraiment beaucoup aimé.
Mais ce que j'aimerais savoir, c'est son degré de crédibilité scientifique.

Pour le reste, j'ai trouvé ça intelligent et original, superbement mis en scène et bien soutenu par une musique présente aux bons moments, mais pas intrusive. Certaines images m'ont nettement marqué (comme la planète aquatique).

Il n'y a pas de grande surprise dans le scenario, mais l'intérêt n'est pas là, il est dans le traitement magistral, je trouve.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! *** Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au règlement. ***







cookieassistant.com