Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Interstella 5555

The 5story of the 5ecret 5star 5ystem



Article rédigé par le 09/03/2012
Lu 702 fois




Interstella 5555
Dans une galaxie lointaine, a lieu sur une planète un concert suivi par de nombreux fans. Les quatre membres du groupe ravissent les spectateurs, dont ceux d'un vaisseau spatial de surveillance. Pendant ce temps là, un manager maléfique terrien a envoyé des hommes pour kidnapper les artistes et les ramener sur terre. Son but est simple : faire de ce groupe le plus grand et le plus vendeur. Pour cela, il change l'apparence des quatre membres et les formate aux canons du marketing ambiant. Succès immédiat mais c'est sans compter sur l'arrivée d'un justicier, qui vient sauver le groupe, à bord de son vaisseau magique en forme de guitare.


Que penser de ce clip musical ?

C'est un peu étrange de dire ce que j'ai pensé d’Interstella 5555. D'abord, première question: aimez-vous la musique de Daft Punk ? Parce que sinon...

Bref, je suis allé voir le film à sa sortie en salle à Paris, et apparemment, j'en étais revenu moyennement heureux (à ce que l'on m'a dit, en tout cas, je ne me souviens pas hyper bien). C'est vrai qu'il n'y a aucun dialogue, uniquement la musique de Daft Punk, et les dessins de Leiji Matsumoto. Je me souviens avoir pensé que c'était un énorme clip. Mais bon, quand il est sorti en DVD, je l'ai acheté (à la surprise d'une personne qui m'a rappelé mes premières impressions), et en le revoyant, ben... j'ai bien aimé.

L’histoire du film ? En fait, les deux musiciens de Daft Punk sont fans d'Albator et de Leiji Matsumoto, et ils ont tenté un truc fou: ils ont écrit un scénario pour mettre en scène leur musique (l'album Discovery, je crois), et ils ont écrit à Matsumoto. Et... contre toute attente, celui-ci a accepté. Donc, c'est parti d'un album musical, mais il y a quand même un scénario (pas très complexe vu l'absence de dialogue), et les musiques collent bien au film.

L'idée est originale, et en gros, si vous aimez les dessins d'Albator et si l'électro de Daft Punk vous plaît... vous devriez aimer. Mais c'est vrai que c'est un peu un grand clip qui raconte une histoire en musique.




Commentaires

1.Posté par MAESTRO le 09/03/2012 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Maestro
Même si on n'est pas fan de musique électronique (ce qui est mon cas), il faut bien admettre que Daft Punk propose ce qui se fait de mieux dans le genre. J'aime particulièrement le troisième clip, qui est selon moi le plus abouti au niveau mélodique. Et puis, bien sur, il y a des animés de Matsumoto. J'ai eu l'occasion de voir Interstella 5555 e...

Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com