Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Instinct de Survie

The Shallows



Article rédigé par le 12/01/2017
Lu 330 fois



Nancy surfe en solitaire sur une plage isolée lorsqu'elle est attaquée par un grand requin blanc. Elle se réfugie sur un rocher, hors de portée du squale. Elle a moins de 200 mètres à parcourir à la nage pour être sauvée, mais regagner la terre ferme sera le plus mortel des combats...


Instinct de Survie
 
 

Présentation et critique du film

Nancy Adams est étudiante en médecine. Sa passion ? Le surf. Pour réaliser celle-ci pleinement, elle décide de se rendre au Mexique, puis se fait ensuite conduire par un indigène, prénommé Carlos, sur une plage déserte au TDC du monde. Pourquoi le choix de cette plage ? Parce que sa défunte mère y venait surfer régulièrement. Après l’y avoir déposée, Carlos, au moment de partir, s’enquiert de la manière dont Nancy va rentrer le soir, l’endroit étant loin de toute civilisation. Cette dernière lui affirme qu’elle se débrouillera. Pas de souci.
 
Sur cette plage idyllique, la jeune femme rencontre deux surfers locaux. Ils lui recommandent de faire attention aux rochers, au corail et aux méduses, qui sont apparemment les seuls dangers du coin. Fortes de ces bons conseils, la jeune femme profite des vagues en compagnie des deux surfeurs. Après s’être bien amusée, elle retourne sur la plage pour se sécher et contact ses proches (sa sœur et son père) avec son téléphone portable pour leur donner de ses nouvelles.
 
Puis, tandis que les deux surfers sortent de l’eau, Nancy y retourne seule. Quelle n’est pas sa surprise lorsqu’un banc de dauphins passe tout près d’elle ! Fascinée par ce spectacle, elle essaye de les suivre, quand tout à coup, elle tombe sur la dépouille d’une baleine qui flotte à la surface. Le spectacle est peu ragoûtant, alors la jeune femme s’éloigne et remonte sur sa planche de surf. Au moment où elle prend une vague et se dresse sur sa planche, elle est brutalement happée par un requin ! Par je ne sais quel miracle, elle parvient à se dégager des mâchoires et se réfugie là où elle le peut, en l’occurrence sur la carcasse de la baleine.
 
Gravement blessée à la jambe et en très mauvaise posture, Nancy tente d’appeler à l’aide les deux surfers qui quittent la plage dans leur jeep. Elle a beau hurler et gesticuler, elle est trop loin. Ils ne l’entendent pas et ne la voient pas.
 
Mais le requin, lui, il est toujours là… et il n’a pas dit son dernier mot. Il revient à la charge et fonce sur la baleine. Sous le choc, Nancy glisse de la carcasse et tombe à la flotte. Elle nage comme une dératée et se précipite vers un rocher dont le sommet émerge de l’eau. Poursuivie par le requin, elle arrive juste à temps à se hisser dessus pour se mettre à l’abri, sans s’être auparavant coupée le pied en marchant sur du corail.
 
Nancy est alors coincée sur son rocher à 200 mètres du rivage, avec pour seule et unique compagnie, une mouette blessée. Il lui est impossible de regagner la plage, où se trouvent ses affaires, car le squale guette. La nuit va bientôt tomber et elle aurait grandement besoin de secours, sa jambe ayant très mauvaise allure. Le problème, c’est qu’elle est loin, mais alors très loin d’imaginer que le cauchemar ne fait que commencer…
 
Je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre avec cet énième film de requin. Et bien le moins que je puisse dire, c’est que je n’ai pas été déçue ! On est ici en mode survie et, tout comme Nancy, on n’a pas une minute de répit. Comme quoi avec un scénario épuré et sans grands effets spéciaux, on arrive à faire un film captivant. L’angoisse va même crescendo. Bref, ça vous prend aux tripes.
 
Blake Lively réalise une très bonne prestation et campe son personnage à la perfection. On est à quelque part entre « Seul au monde » et « Gravity », mais avec une tension encore un cran au-dessus, l’instinct de survie poussé à bloc.
 
Pour ne point gâcher votre plaisir, au cas où vous souhaiteriez regarder ce film, je ne vais pas aller plus loin dans ma critique, histoire de ne pas dévoiler des éléments clé. Mais sachez que ce tête à tête avec le requin est fort bien mené.
 
Bref, si vous cherchez un bon film de requin prédateur, alors je vous conseille « mâchoirement » celui-ci.


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.






cookieassistant.com