Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Insondables Théories - Tome 4



Article rédigé par le 05/11/2011
Lu 5 fois




Insondables Théories - Tome 4
Guerre. Un seul et unique mot qui cache tous les malheurs, toutes les forces, et tous les espoirs de l'Humanité en ces temps troublés. Planète capitale de toutes les colonies humaines, Eliadoon apparaît comme étant intégralement sous le contrôle de GEODE, l'intelligence artificielle extraterrestre. Assiégée par les flottes de l'USC, elle sera aussi très bientôt le plus grand théâtre d'opérations militaires jamais créé et traversé par les humains. Le défi est de taille pour les forces de libération. En effet, GEODE est en place depuis plus d’un mois et demi. Qui sait comment elle s’est préparée à recevoir ces libérateurs ? A quel point l’imperfection humaine souffrira-t-elle contre ses plans machiavéliques ? Les forces armées se montreront-elles à la hauteur pour la vaincre sur son terrain ? Qui sait réellement ce qui les attendra dans les airs et comme sur terre ? Honneur, détermination et espoir sont les maîtres mots des humains qui s’apprêtent à franchir le bouclier planétaire, parés à offrir leur vie pour sauver leur civilisation…

Fiche de lecture

Après avoir bien aimé le troisième tome d’Insondables Théories, c’est avec curiosité que je me suis lancée dans la lecture du tome suivant. L’auteur, Laurent Elie, aime à préciser à propos de ses ouvrages qu’ils ne sont pas des romans traditionnels (au vu de leur forme), mais plutôt des scripts, ceux de son film. C’est donc en gardant bien à l’esprit cette idée, que j’ai entrepris ma lecture.

Dans la première partie d’Insondables Théories 4, Laurent Elie nous narre l’invasion de la planète Eliadoon par les troupes de soldats de l’USC, décidés à en reprendre le contrôle. Honnêtement, j’ai eu passablement de peine à m’immerger dans le récit, et à l’instar des protagonistes, j’ai dû batailler pour y arriver. Peut-être cette difficulté est-elle due au fait que je préfère les scènes dans l’espace que les combats au sol ? Les 400 premières pages sont des dialogues de militaires en guerre. Heureusement que chaque chapitre comporte une phrase d’introduction situant l’action, sinon, j’aurais été un peu perdue. Il est en effet difficile de différencier une troupe d’une autre. Les dialogues se répètent et, dans les quelques parties descriptives, le vocabulaire pourrait être plus varié à mon goût.

Malgré les points que j’évoque ci-dessus, je me dois aussi de souligner le fait que Laurent Elie possède beaucoup d’imagination et est excellent stratège. En effet, il a échafaudé un plan d’attaque fort bien structuré. Au programme : débarquement de troupes sur divers continents, reprises de bases à l’ennemi, regroupements de troupes présentes sur la planète, coordination de leurs actions, désactivations de tous les silos de missiles nucléaires, abaissement du bouclier planétaire, etc. L’art de la guerre semble ne pas avoir de secrets pour l’auteur.

J’en viens maintenant à la seconde partie, qui constitue en gros les 200 dernières pages de ce récit. Ici, pour mon plus grand plaisir, le décor varie. On est à nouveau dans l’ambiance des précédents ouvrages, avec une intrigue passionnante, et tout comme dans le tome 3, un bon équilibre entre les dialogues et les parties narratives. De plus, les événements s’enchaînent de manière fluide entre mer, terre et ciel. Des moments de suspens comme il s’en passe à bord des vaisseaux de l’USC, j’en redemande !

En résumé, le grand théâtre militaire que nous présente Laurent Elie est excellent pour ce qu’il dégage d’imagination et de stratégie, mais pourrait être mis encore plus en valeur par un type de rédaction comme celui de la seconde partie de ce quatrième opus. A noter que l’auteur nous offre un dernier tiers palpitant qui se termine sur une fin ouverte qui appelle à une suite.


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com