Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+
Rss

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Indochine et la SF



Article rédigé par le 31/08/2012
Lu 574 fois



Indochine et la SF
Nicola Sirkis, seul rescapé de la formation initiale du groupe, a toujours écrit ses textes en s'inspirant d'ouvrages littéraires et cinématographiques. Il possède une écriture propre à lui, « licence sirkissienne » comme la nomme les fans du groupe. Cette fameuse licence n'est pas toujours « accessible » à la première écoute, et l'est encore moins (parfois et souvent) pour quelqu'un qui ne connaît pas l'oeuvre d'Indochine.

Nicola use d'effets plus ou moins poétiques, plus ou moins détournés, pour exprimer l'amour, le sexe, ou encore la drogue. Et malgré tout ce que l'on peut penser, la science-fiction est bien présente dans bon nombre de ses chansons.

La plus connue, est bien sûr « L'aventurier », qui retrace très sommairement la vie de Bob Morane, héros de bande dessinée d'Henri Vernes.

Le 10ème opus du groupe, titré « Alice et June », a été inspiré de l’œuvre de Lewis Carroll, « Alice au Pays des Merveilles », et notamment d'une histoire sinistre du suicide de deux jeunes filles.

Nous pouvons citer aussi quelques titres, tels « Astroboy » (chanson inspirée de « Astro le petit Robot »), « Peter Pan » (où il fait référence à la jeunesse éternelle du héros), « Miss Paramount » (en référence aux films Paramount Pictures, et où il cite quelques films d'horreur), « La machine à rattraper le temps » (allusion à l'œuvre de H.G. Wells : « La machine à remonter le temps »), ...

Dans les textes proprement dit, les allusions sont beaucoup plus nombreuses. Pour exemples :

  • dans « Some Days », il attend que les martiens soient ses voisins
  • dans « Le doigt sur ton étoile », Nicola vit au milieu des nuages
  • dans « Cristal Song Telegram », il combat les dragons (symbolisant la drogue)
  • dans « La colline des roses », il y a des fées au fond de son jardin
  • ...

Les exemples peuvent être nombreux.

Cependant, si une chanson devait sortir du lot en ce qui concerne la science-fiction dans l'écriture de Nicola, ce serait sans aucun doute possible « Satellite ». Nicola y est un extra-terrestre, vivant dans l'espace, et voulant devenir le sujet unique des pensées d'une jeune fille.

Le refrain à lui seul en dit long :

Là-haut sur la mer étoilée / Sur mon bateau j'observerais / Dans l'espace et les galaxies / Où poser mon satellite / Là-haut sur la mer étoilée / De mon vaisseau je regarderais / Dans quel endroit insolite / Où placer mon satellite

Liens utiles





Commentaires

1.Posté par Fred Vasseur le 03/01/2013 19:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Facebook
A noter que, si Indochine s'est effectivement inspiré des BD Bob Morane, ce personnage est essentiellement le héros des romans écrits par Henri Vernes. Les BD ne sont que des adaptations de quelques uns des environ 200 romans.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! *** Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au règlement. ***







cookieassistant.com