Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Final Cut



Article rédigé par le 17/11/2011
Lu 330 fois




Final Cut
Dans un futur pas si lointain, de nombreux parents implantent dans leur enfant une puce électronique : l'implant "Zoé", qui enregistre tout ce que l'intéressé voit et entend depuis sa naissance jusqu'à sa mort. Ainsi, lors du décès, les parents et amis peuvent se souvenir de cette personne a vécu, de ce qu'elle a été.

Naturellement, visionner l'ensemble d'une vie est impossible. Des "monteurs" se chargent de cette tâche. Ils reprennent les moments les plus importants, les plus touchants; en un mot, le meilleur de la vie du défunt, une sorte d'album vidéo, projeté au moment des obsèques, pendant l'équivalent d'un office religieux.

La technologie est loin de faire l'unanimité : nombreux sont ceux qui dénonce cette intrusion dans la vie privée. Au point qu'ils ont mis au point des tatouages qui parasitent les enregistrements de la puce.

Alan Hackman est un monteur ("cutter" en anglais - "celui qui coupe" les images). Il est sans doute le meilleur d'entre eux. C'est la raison pour laquelle la veuve de Charles Bannister (ex-patron de EYE, la société qui inventa les implants Zoé) lui demande de se charger du film-mémoire de son mari.

En triant les sujets que Mme Bannister voudrait voir repris, il parcoure le chapitre "famille" et découvre que Bannister abusait de sa propre fille. Pas étonnant que quelques jours plus tard, Fletcher, un ancien monteur devenu aujourd'hui homme de main, vienne le voir pour récupérer la puce de Bannister : de tels détails ne doivent pas être vus par quiconque.

En poursuivant, Alan a un choc : un personnage secondaire, lors d'une réception, lui rappelle un drame qu'il a vécu encore enfant. Il jouait avec un autre gosse (dont il ne connaissait que le nom - Louis Hunt) dans un immeuble à l'abandon. Louis fit une chute apparemment mortelle. Mais l'homme qu'Alan voit sur son écran, c'est Louis, c'est certain!

Obtenant la confirmation de Mme Bannister que c'était bien Louis, Alan se glisse dans les archives de EYE, dans l'espoir que l'homme possédait aussi un implant Zoé, et qu'il comprenne enfin ce qui s'est passé durant son enfance. Il ne trouve aucun dossier sur cet homme. Mais il en trouve un autre, sur lui-même : Alan a un implant Zoé, chose interdite pour un monteur. Les parents d'Alan sont morts avant qu'ils ne l'en informent...

Toutes les vies qu'il a visionnées en tant que monteur, tous les passages sombres de ces défunts qu'il a consciencieusement effacés, Alan les a enregistrés dans son implant. Y compris le passage où Bannister s'apprête à abuser de son enfant. Si Fletcher apprend ce qu'il a dans la tête, les jours d'Alan seront comptés...

Autour du film

Produit par Nick Wechsler (Sexe, Mensonges & Vidéo; Hors du Temps) et réalisé par Omar Naim, ce film canadien fut projeté cette même année au Festival de Berlin. Il obtint aussi le prix du meilleur scénario au festival de Deauville.


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com