Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Feed - (1) Feed



Article rédigé par le 24/04/2016
Lu 734 fois


TAGS : FEED, Mira Grant


Feed - (1) Feed
Lorsque le virus s'est propagé, en 2014, tout le monde a cru à une blague, alors que ça pouvait aussi bien être la fin du monde. Aujourd'hui, en 2039, chacun a appris à éviter les zones infectées et les rassemblements publics. Mais lorsqu'il s'agit de suivre la campagne pour les présidentielles aux Etats-Unis, certains, comme les blogueurs Georgia et Shaun Mason, au nom de la vérité, sont prêts à affronter le danger : les meetings, les hordes de journalistes et d'agents chargés d'assurer la sécurité des candidats... Autant de risques de se retrouver en présence d'un infecté, face à face avec un zombie...

A propos de l'auteur

Mira Grant est le pseudonyme de Seanan McGuire. Elle est née le 5 janvier 1978 en Californie, où elle vit toujours. Romancière américaine de Fantasy et d'Horreur, elle est l'auteure de la trilogie Feed, dont chaque tome a été nominé pour le prix Hugo. Elle a écrit quatre autres séries.

Fiche de lecture

2014, le virus Kellis-Amberlee, créé par l'homme pour guérir rhumes et cancers a été volé, et diffusé dans le ciel par avion. Le monde bascule dans l'horreur... Nous sommes aux Etats-Unis fin 2039, début 2040, Georgia, son frère Shaun et Buffy, trois membres du blog « Après la fin des temps », se voient sélectionnés pour suivre un candidat à l’élection présidentielle, celle du sénateur républicain Ryman (petite info : Georgia et Shaun ont été adoptés en bas âge par un couple de journalistes après la catastrophe et ont suivi le même métier que leurs parents adoptifs). En ce temps-là, pour être efficace, il faut être rapide à diffuser les informations et avoir un lien internet 24/24h, d'où un blog tenu par le frère et la sœur. Avec cette campagne présidentielle, il va s'en suivre tout un aspect politique avec les méandres d'une conspiration...
 
Quand je dis que chaque bouquin de zombie est différent, celui-ci ne déroge pas à la règle. Grand fan devant l'éternel de la lecture zombiesque, j'attendais d'avoir le tome 3 pour commencer cette saga.
 
Avec ce roman par contre, si vous cherchez un mode « survivor » comme disent certains, avec des bangs, bangs, bangs à tout va, laissez tomber, il n'est pas fait pour vous. Oui, c'est un livre avec un monde post-apocalyptique avec des zombies, un virus, mais très centré sur la nouvelle société humaine après la catastrophe. Les zombies ne sont là qu'en second plan et constituent simplement un fond narratif pour bâtir l'univers de l'histoire.
 
25/26 ans viennent de passer après ce fameux Jour des Morts. Les humains ont survécu mais au prix de mesures de sécurité et d'hygiène très contrôlées (décontamination à base de douche à la javel), des analyseurs de sang reliés par Wi-Fi pour savoir si oui ou non vous êtes contaminés (quoique si la diode est rouge, bye, bye vous passez en mode réplication zombie, vous gagnez le droit de prendre une balle en pleine tête, de passer à l'incinérateur et une décontamination totale de l'endroit où vous êtes « tombé » - plus rien ne repousse après -) avant de rentrer dans un endroit, pour en sortir d'ailleurs aussi, où les films de Georges Roméro sont devenus de véritables guides de survie (d'où des prénoms à la mode comme Georges ou Georgia). Les gens se barricadent dans des zones dont le degré de sécurité est défini par un chiffre et dont les accès sont régis par un système de licences avec cette peur du zombie, et n'oublions pas tout le monde est armé (la NRA jubilerai...^^).
 
Côté technologie, internet est si présent que c'est un système tout naturel où le monde est perpétuellement relié. Chaque personne a son Pad personnel pour suivre minute par minute les infos. Il y a les motos, voitures, avions, en bref, la vie a continué, même avec les zombies.
 
Un autre aspect dans ce monde post-apocalyptique, ce sont les médias. Les médias traditionnels (TV, journaux) ont échoué dans leur rôle au moment de la crise et ont perdu définitivement la confiance des gens. Des blogueurs ont mis à jour la vérité sur l'invasion du virus (on apprendra en réalité, que c'est un virus qui pouvait guérir à tout jamais le rhume, le cancer, mais il a été volé et lâché en l'air : le hic, il réveille les morts ou fait une réplication spontanée). Avec les années le système du blog s'est de plus en plus répandu pour devenir le seul système journalistique dont les informations circulent plus vite, plus réactives et plus humaines. En bref, c'est un des métiers les plus en vogue, le blogueur/journaliste de terrain avec sa cohorte de sous-traitants.
 
Côté histoire, ennuyant, non, pas du tout, à vrai dire, même pas de temps mort pour ce pavé, on ne s'ennuie pas une seconde. Entre actions, tensions et courses poursuites, ce livre regorge de péripéties et de rebondissements, surtout là où nous sommes plongés dans un contexte médiatique et politique. Un thriller conspirationniste haletant et dramatique, voir bien plus encore. L'auteure a créé tout un univers qui tourne autour de la gestion de ce virus.

Malgré le manque de zombies (cela bastonne bien à la fin !) et une histoire très centrée sur le sujet de la politique, un personnage principal « fouille-tout », les zones de calme qui sont bien comblées par les détails de la vie d'après, c’est à la 8ème page que l'histoire commence à se réveiller (d'où, on ne lâche pas les premières lignes).
 
A vrai dire, malgré l'absence d'un mode baston à tout va, j'ai bien aimé ce tome 1. Les personnages sont attachants. Les tests sanguins nous tiennent en haleine, voir si le voyant va passer au rouge ou au vert... Et ! J'ai été surpris par la fin, je ne pensais vraiment pas que cette histoire pouvait se finir ainsi, mais en y réfléchissant vraiment, cette fin est logique...


Jean-Luc Fradin
Fin 2015, avec mon petit vaisseau, j'ai débarqué sur le Galion et j'ai eu une petite place dans la... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com