Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+
Rss

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Edge of Tomorrow




Article rédigé par le 08/06/2015
Lu 316 fois




Dans un lointain futur où les extraterrestres ont envahit la Terre et que l'humanité lutte avec tout ce qu'elle peut, le colonel Cage est tué lors d'une bataille mais, pris dans une faille temporelle, il ressuscite un jour avant la bataille…

Ce cycle se reproduira sans cesse et chaque fois qu'il mourra, il ressuscitera en devenant toujours de plus en plus expérimenté.

Présentation et critique du film

Ah que voilà un film intéressant ! Il est mené comme je les aime : une bonne introduction concise mais claire, un scénario aux petits oignons, de l'action et des effets spéciaux bien foutus... et pas de romance à la con !

La Terre est donc attaquée par une espèce alien nommée les Mimics. Très étranges, ils envahissent l'Europe et la résistance s'organise. Le QG allié est à Londres. Il est difficile de ne pas y voir une allusion à la Seconde Guerre Mondiale. Certaines scènes ultérieures, comme celle du débarquement, me conforteront dans cette impression : le rapprochement est forcément volontaire.

Le cas du Major Cage est plutôt bien pensé. Ce n'est pas un soldat, pas tout à fait un anti-héros non plus. C'est un mec assez ordinaire, avec une haute opinion de lui-même, qui se retrouve dans la plus grosse galère que la galaxie puisse réserver. Il est condamné à revivre la même journée jusqu'à ce qu'il réussisse à vaincre l'ennemi. On connaissait ce pitch grâce à l'excellentissime "Un jour sans fin". On reprend le même principe mais sur fond de guerre démente. Le risque, avec ce genre de scénario, ce sont les répétitions, les lourdeurs. Mais c'est traité avec beaucoup de justesse. Par moment, j'ai vu Tom Cruise, ou en tout cas son personnage, comme un héros de jeu vidéo : "You lost, try again" ! La façon dont il rejoue encore et encore jusqu'à la perfection est fascinante. Le point d'orgue est une scène jouissive dans les locaux du QG des forces alliées. Mais je n'en dis pas plus.

En bref, j'ai vraiment bien aimé ce film. Après Oblivion, Tom Cruise devait persévérer dans la SF. Mission Completed !


Maestro *
A bord du Galion, j'occupe la fonction de naturaliste. J'observe, j'analyse et quand mes petits... En savoir plus sur cet auteur



1.Posté par vegapunk le 08/06/2015 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dommage que le succès assez léger (en terme holywoodien) n'encouragera pas la mise en ouvre des autres projets de SF liés à Tom Cruise: Yukikaze et Our name is Adam. Tom Cruise est très rentable dans les Missions Impossibles sur le sol américain, mais pour le reste, le succès escompté n'est pas là, et même si on compte maintenant beaucoup sur d'autres territoires pour remplir les salles, il n'est pas étonnant qu'on nous annonce un MI 6 plutôt qu'un nouveau projet indépendant. J'ai bien aimé Oblivion malgré ses faiblesses, grâce notamment à une direction artistique et une musique magnifiant un scénario fourre-tout. Edge of tomorrow est une franche réussite, film d'action SF équilibré, palpitant, malin, parfaitement interprété grâce à une implication physique des acteurs évidente (on n'enlèvera pas ça à Tom Cruise). Je pensais qu'il marcherait presque "tout seul": raté ! Peut-être même que le côté jeu vidéo mis en avant dans le marketing a été un repoussoir, alors que les itérations successives sont parfaitement gérées...Seules les grosses licences s'en sortent.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! *** Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au règlement. ***







cookieassistant.com