Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+
Rss

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Dune - (2) Le Messie de Dune




Article rédigé par le 19/09/2013
Lu 9 fois



Paul Atréides a triomphé de ses ennemis. En douze ans de guerre sainte, ses Fremen ont conquis l'univers. II est devenu l'empereur Muad'Dib. Presque un dieu, puisqu'il voit l'avenir. Ses ennemis, il les connaît. II sait quand et comment ils frapperont. Ils vont essayer de lui reprendre l'épice qui donne la prescience et peut-être de percer le secret de son pouvoir. Il peut déjouer leurs plans, mais voit plus loin encore. II sait que tous les futurs possibles mènent au désastre et est hanté par la vision de sa propre mort. Peut-être n'y a-t-il pas d'autre liberté pour le prescient que celle du sacrifice...


Dune - (2) Le Messie de Dune

Fiche de lecture

J'avais trouvé « Dune » passionnant, je me réjouissais donc de me plonger dans la suite. Malheureusement, j'ai été déçu.

Dune est un classique, un livre avec une grande dimension épique, un monument du planet-opera. Il a des défauts, mais qui sont balayés par le souffle du récit. Quelles étaient donc, pour moi, les qualités du premier tome ? Souffle épique, paysages grandioses, combats féroces, luttes de pouvoir, peuple énigmatique (les Fremen). Quant aux défauts : trop de nombrilisme, de soliloques, de conflits psychologiques.

Dans ce deuxième opus, il n'y a (presque) plus de désert, tout se déroule dans un palais qui n'est même pas décrit en détail. Les Fremens sont réduits à la portion congrue et sont bien trop civilisés. Les luttes de pouvoirs sont masquées par le pouvoir de prescience du héros. Tout au long des 260 pages, il ne se passe presque rien ! Je n'exagère pas. L'action se résume à l'explosion d'une bombe, à une tentative de prise d'otage et quelques joutes oratoires. Tout le reste se passe dans la tête des personnages, en particulier de Muad'Dib qui a des visions et décide de les laisser advenir. J'ai parfois eu l'impression de lire un roman français et chez moi c'est loin d'être un compliment...

Vraiment : bof ! J'espère que le tome 3 sera mieux.


Maestro *
A bord du Galion, j'occupe la fonction de naturaliste. J'observe, j'analyse et quand mes petits... En savoir plus sur cet auteur


Commentaires

1.Posté par Koyolite TSEILA le 20/03/2017 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
Pour ma part, j'ai vraiment apprécié l'entier du cycle de Dune, même si certains passages sont parfois un peu longs ou si l'écriture n'est pas la plus légère qui soit. Cet univers de Frank Herbert est d'une richesse incroyable, c'est cela surtout qui m'a séduite.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! *** Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au règlement. ***







cookieassistant.com