Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Doctor Who and the Curse of The Fatal Death

La Malédiction de la Mort Fatale (parodie) - 4 épisodes de 6 min.



Article rédigé par le 06/08/2013
Lu 545 fois




Doctor Who and the Curse of The Fatal Death
Le Docteur invite le Maître sur la planète Tersurus. Après une confrontation basée sur le voyage temporel, le Docteur explique au Maître son envie d'arrêter de sauver l'univers et de se marier. Mais le Maître ne cesse de vouloir lui mettre des bâtons dans les roues et fait alliance avec les Daleks.

Autour de la série

Doctor Who and the Curse of The Fatal Death
« La Malédiction de la Mort Fatale », s’il nous parle bien du Docteur, n’est en fait qu’un épisode parodique, réalisé dans le cadre de « Red Nose Day », un téléthon de la BBC.

Diffusé en 1999, « The Fatal Death » nous montre le Docteur qui n’hésite pas à inviter le Maître (incarné par Jonathan Pryce) dans un château situé sur la planète Tersurus. Le héros a décidé de prendre un repos bien mérité et d’épouser Emma, sa compagne. Mais les choses ne vont pas se dérouler comme il l’espère. Les deux ennemis vont chacun remonter le temps à plusieurs reprises : le Maître pour placer des pièges dans le château, le Docteur pour y mettre des « contre-pièges » successifs. Ajoutons à cela une alliance du Maître avec les Daleks et un Docteur particulièrement maladroit, et nous avons droit à une succession de régénérations, passant de la 9e incarnation à la … 13e ! (Dans le canon, on n’en était qu’à 8 à cette époque.)

Pour l’occasion, les scénaristes firent appel à plusieurs célébrités pour interpréter le rôle, parmi lesquels Rowan Atkinson, Jim Broadbent, Hugh Grant et … Joanna Lumley (eh oui, le Docteur devient finalement une Doctoresse …).

Cet épisode spécial n’est évidemment qu’une pitrerie. Il est aussi le premier « spécial téléthon », dont la seconde série fera plus tard une tradition.

Plusieurs éléments font tout de même référence au canon. Ainsi la planète Tersurus apparaissait dans un épisode de la première série. Le titre « Fatal Death » est également un clin d’œil à l’épisode « The Fatal Assassin » (un assassin étant toujours fatal, non ?).

Et pour finir, une photo reprenant les 5 incarnations du Docteur qui se succèdent dans cet épisode parodique :
Doctor Who and the Curse of The Fatal Death


Sources

Wikipédia
Image des 5 incarnations : denofgeek.com


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com