Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+
Rss

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Doctor Who - Variantes du Docteur



Article rédigé par le 02/06/2013
Lu 1474 fois


TAGS : DOCTOR WHO


Manifestations

Si l’on s’en tient au nombre de régénérations que le Docteur a connues, le Seigneur du Temps en est à sa 11e incarnation (en 2013). Mais cela ne signifie pas qu’il n’y a pas eu d’autres manifestations de sa personne. Et celles-ci n’ont pas toujours été amicales…
Les 11 incarnations du Docteur
Les 11 incarnations du Docteur

The Watcher

C’est durant les aventures du 4e Docteur que l’on repère, à plusieurs reprises, cette étrange apparition fantomatique. On ignore s’il l’observait déjà avant cela. Entièrement habillé de blanc, le « Watcher » a un visage totalement inexpressif et même carrément sans le moindre trait !

Après avoir, entre autres, observé silencieusement l’arrivée de la compagne Tegan Jovanka à bord du TARDIS, il finit par se retrouver sur la planète Logopolis, dans l’épisode du même nom. C’est à cette occasion que le Seigneur du Temps et ses compagnons repèrent sa présence.

Lorsque le 4e Docteur est alors poussé par le Maître du haut d’un immeuble et que la régénération semble mal se dérouler, le « Watcher » fusionne littéralement avec le Docteur pour assurer la transformation. C’est alors que l’on comprend qu’il n’était autre que la projection future de cette 5e incarnation.

Quoique que muet, le « Watcher » est apparemment capable de communiquer avec le Docteur et au moins l’un de ses compagnons. En tant que Seigneur du Temps, le « Watcher » est capable de piloter le TARDIS, mais il semble aussi pouvoir voyager dans le temps et l’espace sans aide extérieure !
The Watcher
The Watcher

Valeyard

Nous sommes en saison 23 de la série originale, en 1986. Gallifrey n’a pas encore été détruite au cours de la Guerre du Temps qui opposera les Seigneurs du Temps aux Daleks. Le Haut Conseil des Seigneurs du Temps décide de se débarrasser du Docteur (dans sa 6e incarnation). Ce dernier, en effet, a été le seul témoin de la quasi-destruction de toute vie sur Terre par ses semblables. La solution, pour eux, est d’organiser un procès truqué, joué d’avance. Pour le rôle du procureur, ils font appel au Valeyard, à qui ils promettent de donner les 7 incarnations restantes du Docteur en échange d’un verdict le condamnant (épisode « The Trial of Time Lord »).

Or, le Valeyard n’est pas n’importe qui. Un Seigneur du Temps ? Oui – en quelque sorte… D’après le Maître (qui passait par là !), il n’est rien d’autre qu’un amalgame du côté obscur des 12e et 13e incarnations du Docteur lui-même ! Impossible, me direz-vous ? Je vous répondrai que, sur Gallifrey, rien n’est impossible !

Mais à l’insu des Seigneurs du Temps, le Valeyard a son propre agenda : tous les éliminer ! Heureusement, le Docteur parvient à l’en empêcher. Le Valeyard prend alors la fuite dans le vortex et, contrairement à ce que tout le monde croit, survit et se cache. On le retrouve d’ailleurs dans les romans consacrés aux aventures du 7e Docteur – mais c’est là une autre histoire...
Valeyard
Valeyard

Meta-crisis Doctor

Il ne s’agit pas vraiment d’un Seigneur du Temps, ni d’une variante du Docteur, mais d’un individu à part entière. En effet, dans le double épisode « Stolen Earth / Journey’s End », le 10e Docteur est touché par le tir d’un Dalek. Un tir apparemment mortel, puisque le Seigneur du Temps entame une régénération ! Mais, une fois son corps guéri, il parvient à conserver son apparence, interrompant la régénération et détournant l’énergie restante vers un bocal contenant son ancienne main qu’il avait perdue lors d’un combat à l’épée dans un épisode précédent. Mais rassurez-vous, la main avait repoussé entre-temps !

Peu après, alors que les Daleks ont emprisonné le Docteur et tous ses autres compagnons, Donna Noble est restée à bord du TARDIS, qui est sur le point d’être détruit. La main, chargée de l’énergie régénératrice, crée un lien avec la compagne : Donna acquiert les dons des Seigneurs du Temps, tandis que, dans l’autre sens, la main absorbe des traits humains. Le phénomène entraîne la « naissance » d’un « demi-Docteur », ressemblant trait pour trait à la 10e incarnation, mais biologiquement humain, qui ne possède qu’un coeur et qui vieillira (hélas !) comme les humains. Au bout de l’épisode, après avoir aidé à la victoire des « gentils », il s’installe avec Rose Tyler dans un univers parallèle.

Certains fans se sont tout de même demandés si ce « double » du 10e Docteur ne pourrait pas avoir reçu du « corail de Tardis » (d’après certains, il semblait en avoir en main à la fin de l’épisode) de la part de l’original, ce qui lui permettrait de développer son propre vaisseau, de voyager dans le vortex spatio-temporel et d’acquérir ainsi une part des gênes des Seigneurs du Temps, et, qui sait, finalement, posséder le pouvoir de régénération. Etant donné qu’il est « né » dans un contexte violent, c'est-à-dire au moment où les Daleks sont sur le point de détruire l’univers tout entier, ce « meta-crisis Doctor » est plus enclin à la violence, au point qu’il était prêt à commettre un génocide contre lesdits Daleks. Pour peu qu’il acquiert le pouvoir de la régénération, ce profil plus sombre pourrait alors, dans un lointain futur, déboucher sur … le Valeyard. Ce sont évidemment des postulats uniquement avancés par les fans, que les scénaristes n’ont jamais confirmés.
Meta-crisis Doctor
Meta-crisis Doctor

Dream Lord (Le Seigneur des Rêves)

Apparu dans un unique épisode jusqu’à présent (« Amy's Choice »), le Seigneur des Rêves semble d’abord être un individu bien distinct du Docteur. Mais à la fin de l’épisode, il nous est révélé qu’il s’agit d’une manifestation du « côté obscur » du Docteur : une projection psychique malveillante due à un pollen (tout aussi psychique !) ramené à bord du Tardis et qui a plongé le Docteur et ses deux compagnons, Amy et Rory, dans un même monde de rêves. Lorsqu’il parvient enfin à purger son vaisseau de ce pollen, le Docteur n’en voit pas moins - une dernière fois ? - le Seigneur des Rêves à la place de son reflet. Le « Dream Lord » n’est donc certainement pas vaincu définitivement, puisqu’il est caché au fond même de son âme. Inquiétant, non ?
Dream Lord (Le Seigneur des Rêves)
Dream Lord (Le Seigneur des Rêves)

War Doctor - Le Guerrier

Doctor Who - Variantes du Docteur
Le Docteur est mort.
Vraiment mort.

Fidèle à sa volonté d’aider son prochain, il a préféré suivre dans le trépas Cass, une jeune femme qui refusait de le suivre dès qu’elle a su qu’il était un Seigneur du Temps. Il faut dire que l’on est en plein milieu de la Guerre du Temps et que les habitants de Gallifrey n’ont désormais plus très bonne réputation. Au point que Cass s’est réjouie de rester à bord de son vaisseau en perdition si elle entraînait un Seigneur du Temps avec elle.

Mais peu importe : le Docteur est mort, à la fin de sa 8e incarnation.
Mort pour de bon.

Vraiment ?

En fait, il vient de s’écraser sur Karn, dont les habitantes, les Sœurs … de Karn (!) sont capables de le ramener brièvement à la vie. Il n’a que 4 minutes pour se décider. Rester en dehors de la Guerre et laisser sombrer l’univers tout entier. Ou boire un des élixirs de vie éternelle des Sœurs. Enfin convaincu qu’il ne peut fuir son destin, le Docteur choisit de vivre. Et de renoncer à être un « Docteur » pour s’engager pour de bon dans le conflit, cédant en quelque sorte à la « face obscure de la Force ». Il est maintenant un « Guerrier » - ou « War Doctor ».

La Guerre le marque fortement, au point qu’il finit par paraître particulièrement âgé au dernier jour de la guerre. Un dernier jour qui ne verra pas de vainqueur : le « Guerrier » s’est emparé du Moment, l’arme ultime, capable de détruire une galaxie tout entière. La seule manière qui lui reste de finir tout cela est de sauver l’univers. Avec un prix énorme : la destruction simultanée des Daleks … et de Gallifrey.

Mais les choses ne sont pas si évidentes. Plus de 400 ans plus tard, dans sa 11e incarnation, celui qui est redevenu le Docteur découvre une réalité bien différente… (The Day of the Doctor

Sources

Images des variantes du Docteur : Wikipédia
Illustration des 11 incarnations du Docteur : Read at Joe's


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! *** Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au règlement. ***







cookieassistant.com