Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Doctor Who - 06.02 Day of The Moon



Article rédigé par le 30/10/2011
Lu 687 fois


TAGS : DOCTOR WHO


Doctor Who - 06.02 Day of The Moon

Synopsis complet

Trois mois se sont écoulés. Amy est traquée par Canton et ses hommes dans un désert, qui ne lui laissent aucune chance et l’abattent sans sommation.

Canton rend alors visite au Docteur, prisonnier dans la zone 51, où l’on construit une enceinte faite d’une matière impénétrable dans laquelle seront placés le Seigneur du Temps et son Tardis. Il lui demande s’il a une explication pour d'étranges marques qu’Amy avait sur les bras. Quand son interlocuteur lui répond qu’il n’a qu’à le demander à l’intéressée, l'agent du FBI lui fait comprendre, de manière à peine voilée, qu’elle est morte.

River, elle, se trouve au sommet d’un immeuble à New York, poursuivie par les aliens, déclarant qu’elle les voit et ajoutant une marque sur le bras – pour noter le nombre de fois qu’elle les a vus depuis le début de l’affaire. Viennent ensuite les hommes de Canton, qui ne veut pas la croire quand elle lui dit “qu’ils” sont là. River préfère alors sauter dans le vide…

C’est au tour de Rory d’être éliminé par l’agent de sécurité du Président alors qu'il tente de fuir sur le site d'un barrage.

Quand l’enceinte de sa "prison parfaite" est complétée, Canton y amène les sacs contenant les corps d’Amy et Rory, avant de refermer la porte d’accès sur lui-même, le Docteur et les deux cadavres. Ces derniers se relèvent alors, tandis que le Docteur se débarrasse de ses liens sans le moindre problème ! Toute la traque n’était qu’une ruse pour éviter que les mystérieux aliens sachent ce que le petit groupe se prépare à faire : rien ne traversant la matière qui compose l’enceinte, cela les empêchera de les observer ou de les entendre. Rory se plaint du peu d’air dans le sac, ce à quoi Canton lui répond que personne ne s’était jamais plaint jusqu’alors!

A l’aide du Tardis, le Docteur récupère River pendant qu’elle tombe de l’immeuble, la réceptionnant dans la piscine (!) du Tardis. L’équipe se rend alors devant la fusée Saturn 5, où le Docteur annonce qu’ils ont une arme secrète contre les aliens : non pas la fusée, mais rien moins que le pied d’Armstrong!

Peu après, Amy annonce au Docteur qu’elle a fait une erreur : elle n'est pas enceinte.

Le groupe fait le point : ils savent que des aliens occupent littéralement la planète, mais ils ne parviennent pas à se rappeler de quoi que ce soit d’autre à leur sujet, si ce n’est qu’ils possèdent un puissant pouvoir hypnotique, dont ils se servent pour effacer tout souvenir à leur sujet. “Il ne s’agit pas de combattre une invasion extra-terrestre, mais bien de mener une révolution”, annonce le Docteur.

Il implante alors dans la main de chacun un petit appareil qui permettra d’enregistrer l’audio au cas où ils se retrouvent face à l’un d’entre eux.

Le Docteur parvient à recréer un hologramme ressemblant à un des aliens, et leur conseille d’enregistrer chaque contact afin qu’on puisse enfin reconstituer le puzzle. Une fois qu'il a fait disparaître l'image holographique, personne ne parvient à décrire ce qu’ils viennent de voir...

Ils se demandent d’où peut venir la fillette dans la combinaison spatiale. Par recoupement, la piste mène Canton et Amy dans un orphelinat à l’abandon, fermé depuis 1967. Sans doute sous l'influence des aliens, le directeur de l'établissement a l'air "à côté de ses pompes" : il ne réalise pas qu’on est en 1969 et croit que l’institut est toujours actif.

Le dernier représentant de Gallifrey, lui, arrive à Cap Canaveral, où il s’invite brièvement au sommet de la fusée qui va emmener l’équipage d’Apollo 11, modifiant une partie de l’équipement, sous le regard médusé des techniciens, à qui il annonce ensuite qu’il a tout remis en place - sauf une pièce, qui est en trop selon lui!

Amy explore les étages de l’orphelinat, où elle repère un “nid” d’aliens, endormis, mais elle ne parvient pas à sortir de la pièce, tandis que les marques réapparaissent sur ses bras et son visage. La porte s’ouvre enfin; Amy a tout oublié.

Arrêté, le Docteur est emmené auprès des responsables de la sécurité du programme spatial, avant que Rory, River et Nixon en personne ne viennent le délivrer. Le Président convainc les hommes que le Docteur est en mission secrète pour lui et qu’ils doivent le laisser partir, étant donné qu’il est leur commandant en chef (On ne discute pas les ordres du Président!).

De son côté, Canton interroge le responsable de l’orphelinat : “ils” lui ont donné l’ordre de s’occuper de l’enfant. “Qui ça, ils? ” interroge Canton, sans obtenir de réponse.

Amy, elle, continue à parcourir les étages lugubres de l'orphelinat et arrive devant une porte, dans laquelle s’ouvre un loquet ; le visage d’une femme apparaît, qui annonce : “Non, elle doit sans doute être en train de rêver.” En ouvrant la porte, Amy se retourne pour constater qu’il n’y a PAS de loquet dans ladite porte.

Arrivée dans la pièce, elle y découvre ce qui est apparemment la chambre d’un enfant. Parmi tout un tas de photos, elle en trouve une d’elle-même!

Derrière elle, entre alors la fillette en combinaison d’astronaute, à qui Amy demande de la pardonner d'avoir tiré sur elle (heureusement, seule la visière du casque en a souffert). Mais deux aliens entrent à leur tour…

Canton, en présence du directeur, voit aussi un alien entrer dans la pièce où ils se trouvent. Quand il lui demande ce qu’ils sont et ce qu’ils veulent, afin d’enregistrer leur conversation, l’alien lui répond que ce monde est à eux, qu’ils le dirigent depuis l’aube de l’humanité. Face à cette réponse arrogante, Canton fait parler la poudre, avant d’appeler le Docteur, qui vient de ramener Nixon à la Maison Blanche et à qui lui demande de lui faire confiance pour tout ce qui va suivre.

Canton, rejoint par les autres, part au secours d’Amy, mais tout ce qu’ils trouvent, c’est l’émetteur de sa main. Rory parvient à entendre la voix, effrayée, de sa femme. Comment sont-ils parvenus à retirer l’objet de sa main? Amy appelle le Docteur, lui demandant de venir la délivrer. Dans la pièce, ils trouvent la combinaison spatiale, vide.

Le directeur de l’orphelinat arrive dans la chambre, pour leur dire qu’il y a un problème en bas, mais qu’il a oublié de quoi il s’agit exactement.

Dans le bureau, ils trouvent l’alien, blessé par Canton, ce qui semble avoir affaibli ses pouvoirs hypnotiques. Ils apprennent enfin le nom de leur peuple : le Silence (Rappelez-vous : la saison précédente, le silence semblait s’abattre partout où le Docteur passait!).

Dans la zone 51, l’enceinte sécurisée s’ouvre : Canton en sort, demandant qu’un médecin vienne immédiatement. Devant le refus du personnel de sécurité, apparaît alors le Président, qui se fait obéir par ses hommes.

River analyse l’intérieur de la combinaison spatiale, partiellement robotisée pour permettre à la fillette de s’y glisser, et dotée d’un équipement de communication sophistiqué pouvant franchir toutes les sécurités, y compris pour appeler le Président sur sa ligne privée dans le Bureau Ovale.

L’enfant semble humaine, mais dotée d’une force exceptionnelle : elle a littéralement déchiré la combinaison pour s'en extirper.

Pourquoi les “Silence”, qui dirigent l’humanité, ont-ils permis à celle-ci de se lancer dans la course à la lune ? Parce qu’ils avaient eux-mêmes besoin d’une combinaison spatiale, en conclut le Docteur.

Canton fait examiner le Silence blessé par un médecin, qui a déjà oublié ce qu’il faisait là dès qu’il a tourné le dos à la créature. L’agent du FBI a exploité le pouvoir hyponique à son propre avantage. Le Silence reste arrogant, déclarant que les humains devraient abattre ses semblables à vue, mais qu’ils n’en sont pas capables parce qu’ils oublient tout à chaque fois. Canton enregistre cette déclaration sur le Gsm de Rory et le transmet au Docteur.

Alors que Rory s’accroche à la voix de sa femme, le Docteur tente de le rassurer : on va la sauver !

River demande au Docteur si la combinaison peut s’articuler sans personne dedans : la fillette a déclaré que l’homme de l’espace venait la manger et c’est peut-être bien ce qui s’est produit auparavant!

Mais il faut d’abord vaincre les Silence, ce qui n’est pas une mince affaire : c’est comme expulser les Romains de Rome; la terre est leur territoire.

Alors qu'Apollo 11 descend sur la lune, Amy se réveille prisonnière dans un centre de contrôle des Silence, où le Tardis se matérialise pour lui venir en aide. Toujours aussi spirituel, le Docteur leur demande s’ils regardent la télévision en ce moment, avant de leur conseiller de se rendre de manière inconditionnelle. Les "Silence" n’ont plus beaucoup de temps pour accepter : le premier pas sur la lune a lieu, et le Docteur parasite la retransmission de l’événement, vu par près d’un demi-milliard d’humains, qui entendent alors la phrase de l’alien blessé :”Vous devriez nous abattre à vue.” Toute l’humanité se réveille de l’hypnose des Silence et se mettent à poursuivre, à combattre les occupants.

Le Docteur et ses amis repartent vers le Tardis, alors que River montre combien elle est une combattante efficace et redoutable en l’éliminant toute l’opposition à elle seule.

En route vers Washington, Amy rassure Rory : c’est bien son mari, et non le Docteur, qu’elle appelait à l’aide.

Dans le Bureau Ovale, le Docteur demande à Nixon d’accorder à Canton la requête unique qu’il a : pouvoir se marier avec la personne qu’il aime.

Le Président voudrait aussi savoir si l’histoire se souviendra de lui. “Oh que oui, Dicky – Tricky Dicky” (une référence au scandale du Watergate), lui répond le Seigneur du Temps, avant de lui demander de transmettre ses salutations à David Frost (journaliste célèbre pour une interview de Nixon)!

Quand le Tardis repart, Nixon demande à Canton :”La personne qui vous voulez épouser, elle est noire, n’est-ce pas ?” L’agent lui répond : “Oui, en effet, il (!) est noir!”

Le Docteur ramène River à sa cellule, qu’elle préfère rejoindre plutôt que de l’accompagner dans ses voyages, pour garder une promesse qu’elle a faite. Alors qu’il s’éloigne, River l’embrasse amoureusement, à la surprise de ce dernier. “On dirait qu’on ne l’a jamais fait”, dit-elle. “En effet, jamais”, répond-il, ajoutant qu’il y a un début à chaque chose. Mais aussi un fin : vu qu’ils continueront ainsi à se voir “en sens inverse” dans leurs lignes temporelles propres, elle sait que, pour elle, c’est le dernier baiser qu’ils échangent.

Dans le Tardis, le Docteur interroge Amy pourquoi elle lui a confessé qu’elle croyait être enceinte. “Parce qu’elle ne voulait pas inquiéter Rory”, ne sachant pas si le fait de voyager ainsi dans l’espace-temps ne pourrait pas affecter l’enfant qu’elle aurait portée.

A son insu, le Docteur scanne l’état de son Amy : le résultat de l’analyse passe constamment de positif à négatif …

Six mois plus tard, dans une ruelle de New York, un SDF voit apparaitre la mystérieuse fillette, lui demandant si tout va bien. “Oui, je suis juste en train de mourir, mais je peut régler cela.”

La fillette commence alors à se régénérer.


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com