Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+
Rss

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Doctor Who - 04.16 The Waters of Mars



Article rédigé par le 23/10/2011
Lu 810 fois


TAGS : DOCTOR WHO


Doctor Who - 04.16 The Waters of Mars

Synopsis complet :

Alors qu'il se promène à la surface de la planète Mars, le Docteur est arrêté par les habitants de la colonie humaine Bowie Base One, commandée par le Capitane Adelaide Brooke. Durant son interrogatoire, il apprend la date précise : 21 novembre 2059. D'après les futurs livres d'histoire, c'est ce même jour que la base sera détruite par une explosion inexpliquée et que son équipage tout entier y perdra la vie. Il s'agit malheureusement d'un événement fixe et inaltérable dans le temps : même le Docteur ne peut le modifier, sous peine de provoquer de très sérieux changements dans la trame même de l'histoire de l'humanité. En effet, c'est la mort même d'A. Brooke qui poussera sa petite fille à poursuivre son oeuvre, au point d'être aux commandes du tout premier vaisseau interstellaire terrien. Le Docteur décide donc, la mort dans l'âme, de quitter la planète sans changer quoi que ce soit, ni d'en informer l'équipage (car ils seraient bien sûr tentés de modifier leur propre destin).

Cependant, les choses se précipitent : deux membres de la colonie, Andy Stone et Maggie Cain, sont infectés par un virus qui modifie leur métabolisme : leurs corps ne cessent de produire de l'eau, elle-même infectée par le virus. Tout contact avec cette "eau" transforme à son tour la victime; ce qui se produit pour Tarak Ital, venu chercher Andy dans la serre de la base, mais qui est attaqué par lui, devenant "un des leurs". Heureusement, l'eau infectée n'a pas encore été ajoutée aux réserves d'eau potable, et n'est encore utilisée que dans la serre. Maggie, au départ, ne présente aucun symptôme. Placée en quarantaine dans la clinique de la base, elle se transforme quand elle voit des images de la terre, une planète sur laquelle les "infectés" ont désormais l'intention de se rendre à tout prix, vu sa richesse en eau.

L'équipage décide qu'il est trop dangereux de rester et prépare une évacuation d'urgence via la navette de secours. Avant qu'elle ne le laisse repartir, Adelaide oblige le Docteur à lui dire la vérité, sinon, elle ne lui ouvrira pas le sas de sortie. Il finit donc par lui révéler la vérité : si elle ne meurt pas aujourd'hui sur Mars, toute l'histoire de l'humanité risque d'être bouleversée, car sa disparition inspirera ses descendants à suivre la voie qu'elle a tracée, à découvrir l'univers et à établir des relations de paix avec d'autres espèces dans l'univers.

Alors que le Docteur quitte les lieux et s'apprête à rejoindre le Tardis, Maggie parvient à s'échapper de sa cellule d'isolement et à infecter Ed gold, le pilote de la navette (et adjoint d'Adelaide sur la base). Avant qu'il ne soit transformé par le virus, Ed parvient à déclencher l'autodestruction, empêchant l'infection de quitter la planète, mais y bloquant aussi les survivants. En assistant à l'explosion, le Docteur décide finalement de passer outre les règles du temps et retourne dans la base pour sauver ceux qui restent.

Andy et Tarak grimpent sur le bâtiment principal et expulsent tant d'eau que cette dernière finit par atteindre le centre de contrôle de la base et infecte Roman Groom et Steffi Ehrlich. Comme il semble désormais inéluctable que l'histoire suivra son cours, Adelaide active l'autodestruction de la base. Cependant, le Docteur parvient à modifier et à utiliser GADGET, robot télécommandé de la base, pour atteindre et amener le TARDIS dans le centre de contrôle; sauvant la vie d'Adelaide, Yuri Kerenski et Mia Bennett avant la destruction de la base.

Doctor Who - 04.16 The Waters of Mars
Le TARDIS se matérialise sur terre, devant la maison d'Adelaide. Yuri et Mia, sous le choc de ce qui vient de se passer, s'enfuient. Le Docteur se retrouve donc seul avec Adelaide et lui explique pourquoi il a décidé de finalement intervenir et de changer l'histoire : il a pris conscience qu'en tant que dernier Seigneur du Temps, il n'est plus tenu par les lois établies par son peuple et qu'il a désormais la maîtrise totale sur le temps. C'est même avec arrogance qu'il ajoute qu'il s'est trop longtemps considéré comme le dernier survivant, alors qu'il est en fait le "Seigneur du Temps Vainqueur" ; il peut maintenant décider de sauver des personnalités importantes (comme Adelaide) et de "petites gens", comme Yuri et Mia. Lui reprochant cette nouvelle arrogance et affirmant que le "Seigneur du Temps Vainqueur se trompe", Adelaide rentre chez elle et se suicide. Les efforts du Docteur pour changer l'histoire sont donc quasi réduits à néant, sauf qu'Adelaide meurt désormais sur terre (au lieu de Mars) et que Yuri et Mia ont survécu. Les circonstances de la destruction de la base martienne sont désormais aussi connues par le public.

Le Docteur est anéanti, réalisant les conséquences de son acte. Soudain il aperçoit Ood Sigma en pleine rue. Visiblement secoué par ce qui vient de se produire, le Docteur lui demande s'il a été trop loin : est-il temps pour le Seigneur du Temps de mourir ? Ood Sigma ne lui répond pas et se volatilise dans l'air.

Le Docteur retourne dans le Tardis, alors que retentit l'alarme de son vaisseau. Après un moment d'hésitation, il s'écrit "Non !" et met les machines en route.


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Commentaires

1.Posté par KOYOLITE TSEILA le 23/10/2011 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
Cher Thierry, Je te remercie de tout coeur pour le dvd et ce synopsis très complet. En effet, ayant vu cet épisode en anglais, et n’étant pas super calée dans la langue de Shakespeare, j’ai pu, grâce à lui, suivre avec plaisir cette histoire et m’y retrouver. Dans cet épisode, on y découvre une facette du Docteur que l’on ne lui connaissait pas jusqu’à présent : de l’arrogance à outrance, ce qui nous fait peut-être comprendre, à nous téléspectateurs, et surtout lui, dernier Seigneur du Temps, que l’heure est peut-être venue de mettre un frein à ce qu’il représente et à son puissant « pouvoir » avant qu’il ne soit trop tard… Une conclusion sombre et inattendue ne gâche en rien cet excellent épisode. Au contraire, je crois que nous avons droit ici à un avant-goût de ce qui nous attend pour la suite...

2.Posté par THIERRY le 24/10/2011 02:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ThierryB
C'est vrai que cet épisode (enfin ce téléfilm) fait apparaître le "côté obscur" du Docteur - du moins le 10e : dans de précédentes incarnations, le Docteur a parfois déjà fait preuve d'arrogance. C'est la 1e fois qu'il apparaît ainsi dans cette "version" de sa longue existence (+ de 900 ans, paraît-il).

Excellent épisode, The Waters of Mars est le prologue du double "End of Time" qui suivra. Il surprend par le ton, le DW n'ayant jamais ici d'attitude "légère" comme il en fait souvent preuve même dans les moments graves. On sent le personnage marqué par les événements. Je sens que je vais me le revoir un de ces jours.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! *** Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au règlement. ***







cookieassistant.com