Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Docteur no 12

Question !



Article rédigé par le 14/12/2014
Lu 379 fois




Docteur no 12
Le Docteur va mourir. C’est son destin. Sur la planète Trenzalore, il vient de passer des siècles (peut-être même plus de 1000 ans – à son âge, on ne compte plus) à défendre un monde qu’il sait pourtant condamné. Il ne fait, effectivement, que retarder l’échéance : Trenzalore, il l’a vue dans le futur. La planète deviendra un immense cimetière, au milieu duquel se trouvera sa propre tombe…
 
Le Docteur doit mourir au bout de son combat le plus long. Et, dernier pied-de-nez à ses pires ennemis, les Daleks, qui rêvent de « l’exterminer » (!), c’est la vieillesse qui va bientôt avoir raison de lui.
 
Mais Clara et les Seigneurs du Temps en décident autrement. Au dernier moment, ses semblables, bloqués dans un micro-univers, parviennent à lui transmettre de l’énergie régénérative, de quoi lui donner un nouveau « bail de 13 vies », une quantité d’énergie telle qu’elle lui permet de balayer les Daleks et leurs vaisseaux. Le destin de Trenzalore est changé : bien que marquée par cette guerre qui n’en finissait pas, la planète n’est pas devenue le cimetière qu’elle aurait dû être. Pas de cimetière, ni de tombe pour le Docteur.
 
Le Docteur aurait dû mourir. Mais ce sera donc pour une autre fois. Dans l’immédiat, le Seigneur du Temps reprend donc un nouveau cycle de régénérations, passant en un instant du visage juvénile du 11e Docteur, qu’il avait brièvement retrouvé, à une apparence bien plus mature – pour ne pas dire marquée par les ans.
 
Peut-être affecté par cette survie qu’il n’espérait plus, le 12e Docteur est quelque peu perdu. « Savez-vous comment l’on pilote cette chose ? », demande-il d’abord à Clara à propos du Tardis. Plus tard, il ira jusqu’à confondre sa compagne avec Strax, le Sontaran associé à Mme Vastra. Il lui faudra ainsi pas mal de temps, soit toute la saison 8, c'est-à-dire la première série de ses aventures, pour commencer à trouver ses marques.

Mais ça c'est une autre histoire...

Personnalité

Ce 12e Docteur est bien différent de sa précédente incarnation. Pour tout dire, au premier abord, il est même peu sympathique, pour ne pas dire grognon. Par moment, il semble ainsi retrouver le côté méprisant et hautain de sa première incarnation. Ses répliques sont souvent sèches, envoyant, par exemple, promener une petite fille venue lui demander son aide (avant de se raviser, rassurez-vous !).
Docteur no 12

Finalement, son attitude, peu altruiste en apparence, est peut-être aussi une manière de cacher ses interrogations : que fait-il encore là, lui, qui aurait disparaître sur Trenzalore ?
 
En fait, le Docteur est tout à fait désorienté. Il lui faudra du temps pour trouver ses marques. Lorsque Clara lui fait un « big hug » (c'est-à-dire, le serrer amicalement dans ses bras), il ne sait trop que faire et réplique qu’il ne pense pas être encore une « hug person ». Peut-être aura-t-il besoin de retrouver ses semblables, toujours bloqués dans un micro-univers, pour se réconcilier avec lui-même : pour l’instant, il se demande même s’il est quelqu’un de bon !
 
Entre-temps, il ne cesse de (se) poser des questions. C’est d’ailleurs un mot qui revient souvent dans sa bouche : « Question ! »
 
Ce Docteur est aussi « procédurier », écrivant plus d’une fois (à l’aide d’une craie) ses théories et ses réflexions sur des tableaux noirs.
 
Clairement, l’arrivée du 12e Docteur marque un changement de ton dans les épisodes et dans l’ambiance générale, avec des épisodes plus sombres qu’à l’époque (faussement) légère de Matt Smith.
 
Sur le plan vestimentaire, en écho à cette atmosphère plus lourde, le Docteur, s’il n’a pas encore trouvé son costume définitif, privilégie d’ailleurs des vêtements de couleur sombre, voire tout simplement noirs. 

Source

Images : BBC


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com