Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+
Rss

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Cell Phone

D'après le roman de Stephen King : Cellulaire (Cell)



Article rédigé par le 08/10/2016
Lu 1426 fois




Clay Riddell, dessinateur de bandes-dessinées, est témoin d'une scène de carnage à l'aéroport de Boston : tous ceux qui se servent de leur téléphone portable se transforment instantanément en zombies sanguinaires.

Il rejoint alors un petit groupe de survivants et part, avec Tom McCourt, à la recherche du signal à l'origine de ce chaos pour le stopper, avant qu'il ne soit trop tard...
 

Présentation et critique du film

Je m'excuse par avance pour ceux qui n'ont pas vu le film et ni lu le bouquin, ou l'inverse... Voici mon avis en dessous, pour ce qui en est ! Mais je conseille une chose ! Lisez vraiment le bouquin avant...

Voilà ! Je l'ai acheté cet après-midi. Comme toujours, je suis à l'affût d'une réadaptation d'un livre de Stephen King qui risque de me déplaire, comme toujours (elles sont rares les bonnes réadaptations cinés concernant les livres de Stephen King). Je crois que celui-ci ne déroge pas à la règle, comme par hasard. 

En France, le film est sorti directement en DVD le 21 septembre de cette année (2016), malgré tout de même que le film date déjà (2014). Rappelez-vous, aux Etats-Unis, ils avaient du mal à trouver un distributeur (pour ceux qui ont suivi les infos) ...

« Cell Phone » est la soi-disant réadaptation du roman Cellulaire (Cell) de Stephen King sorti en janvier 2006 aux Etats-Unis (mars 2006 en France). Pourquoi faut-il presque toujours que le film soit différent du roman pour beaucoup de choses ? Film complètement dénaturé (désolé pour le spoiler, mais il faut dire quand même la vérité), le réalisateur a pris beaucoup de libertés concernant l'histoire avec un scénario assez bâclé malgré que celui-ci soit écrit par Stephen King (lui-même) et Adam Alleca.
 
Malgré un casting avec des acteurs connus (John Cusack, Samuel L. Jackson, Stacy Keach), le film n'a pas donné tout son punch, j'ai trouvé quelques longueurs. De plus, dès que la voix française de John Cusack a commencé à parler, cela m'a laissé perplexe, je n'ai pas accroché sur ce personnage principal à cause de celle-ci.

Donc totalement différents du roman pour beaucoup de scènes, que cela soit le début ou la fin. Là, mes amis, je suis resté coi pour cette fin, je n’ai rien compris. Par rapport au bouquin, elle est totalement foireuse. Ainsi qu'un personnage très explicite dans le livre que l'on ne trouve pas dans le film. 

Concernant le film en lui-même, le début est excellent dans l'aéroport avec l'impulsion téléphonique qui transforme les gens. Les effets spéciaux sont très bien, mais après cela devient un peu insipide...

Malgré le résumé qui dit que ce sont des zombies, c'est un peu faux, plutôt des infectés qui me font penser à une certaine BD « Crossed » dans laquelle ceux-ci sont armés pour les attaques en groupe. Mais la ressemblance s'arrête là. Ce qui est bien, on n'entend pas le mot « zombies » ou « infectés », ils sont appelés des « téléphoneurs ». Côté infection, soit au début par le téléphone portable ou après, il y a une évolution et l'impulsion se fait par la bouche des téléphoneurs pour « recruter ».

Il y a quelques détails qui m'ont frappé, et qui pour moi m'ont laissé perplexe, comme par exemple quand les personnages principaux quittent le tunnel du métro et qu'à l'extérieur on voit le haut des immeubles en train de brûler (grosses fumées noires). Comment en quelques minutes lors de « l'infection » il y aurait eu autant d'incendies ? Mais bon, c'est le scénario...
 
Mon avis : soit vous gardez en tête le roman et vous ne regardez pas le film, ou alors, vous occultez celui-ci (vous l'oubliez !) et vous regardez le film qui va se trouver dans la série Z au-dessus des nanars si vous êtes un fan (comme moi) des films dit de zombies...


Jean-Luc Fradin
Fin 2015, avec mon petit vaisseau, j'ai débarqué sur le Galion et j'ai eu une petite place dans la... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! *** Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au règlement. ***







cookieassistant.com